15/11/2009

Louis Chopier mérite mieux

Alain Roman, adjoint de Louis Chopier, maire de Saint-Malo de 1977 à 1983, a pris position concernant le refus de la municipalité actuelle de donner le nom de Louis Chopier à l'une des rues du quartier de la gare.


Au dernier conseil municipal des noms ont été attribués aux nouvelles voies du quartier de la gare. Sans surprise, la majorité a refusé de donner celui de Louis Chopier. Cela aurait été pourtant une bonne occasion d’honorer l’homme qui au cours de son mandat de maire (1977-1983) fit élaborer un projet de transformation du quartier dont les grandes lignes ont été reprises vingt ans plus tard. Si j’ai bien compris Monsieur Couanau, il faudra attendre encore quatre ou cinq années avant que le nom de Louis Chopier soit peut-être donné à la voie qui reliera la Croix-Desilles à Rothéneuf dans le cadre de l’urbanisation du secteur nord-est de Saint-Malo. Repoussée dans le temps, cette attribution le sera aussi dans l’espace et la proximité des terres autrefois cultivées par sa famille est une bien maigre justification.

Comme toute voie de liaison cette nouvelle artère desservira de nombreuses ramifications mais elle ne sera sans doute pas bordée directement par des habitations ou des activités et ne fera donc pas l’objet d’une diffusion postale qui aurait l’avantage de multiplier le souvenir. Louis Chopier mérite mieux. Je ne souhaite pas faire ici une liste exhaustive des réalisations initiées sous son mandat mais quelques exemples peuvent être utiles : le premier bassin de rétention des eaux pluviales,le pont sur les écluses,le centre Allende,le réseau de transport en commun, la route du Rhum, le festival B.D.,etc… Mais c’est au quartier de la gare que le nom de Louis Chopier doit être rattaché. Le boulevard des Talards fait référence à une particularité géographique aujourd’hui totalement invisible (il s’agissait de bancs de sable et de rochers qui servaient de points d’appui pour la traversée de la mer intérieure). Bordé par de nombreux commerces il est la principale voie d’accès au nouveau quartier en venant du sud. S’il était rebaptisé en totalité ou en partie du nom de Louis Chopier, le nom de celui-ci se retrouverait là où il doit être : au cœur de Saint-Malo.

Alain Roman, ancien adjoint de Louis Chopier.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.