30/09/2010

Une réaction surprenante du Modem

Le débat politique offre parfois (voire trop souvent) des exemples assez étrange.s La réaction de Philippe Capitaine, élu du Modem, dans le Ouest-France du jeudi 30 septembre en est une illustration.

J'y suis accusé d'avoir tenu, à propos de la gestion de l'eau, un débat politicien, de m'être livré à des attaques personnelles. Je me suis efforcé pourtant de construire mon intervention sur des arguments de fond (voir le texte de mon intervention) et de m'en tenir à cette ligne en dépit des interruptions constantes du maire cherchant, comme de coutume, à déstabiliser ses opposants.

M. Capitaine tente ensuite de justifier son silence en séance. Nous considérons pour notre part qu'ayant été élus par nos concitoyens pour participer au débat démocratique, nous n'avons pas été envoyés au conseil municipal pour nous réfugier dans un confortable silence.

Bien plus, nous avons choisi de prendre nos responsabilités : c'est bien à notre initiative que le conseil municipal s'est saisi de cette question et non à celle de la majorité ou du Modem. Nous l'avons fait afin que le conseil municipal, lieu où s'organise naturellement le débat démocratique, échange sur ce sujet.

Faire de la politique, c'est d'abord honorer le mandat confié par les électeurs et le remplir pleinement.

Stéphane PERRIN

Commentaires

Pourquoi je n'arrive pas à trouver le texte de votre intervention, lors du conseil municipal du 18 09 2010, au sujet de la gestion de l'eau ? j'était présente dans la salle du conseil mais j'aurais aimé pouvoir le lire.

Notre réponse :
Un problème technique empêchait l'affichage du texte avec certains logiciels. Nous avons corrigé ce problème et le texte est maintenant lisible. Merci de nous l'avoir signaler.

Écrit par : sylviane DESBOIS | 03/10/2010

merci, j'apprécie votre sérieux

Écrit par : sylviane DESBOIS | 03/10/2010

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.