30/11/2011

Silos sur le port : un refus du maire inopportun

Le maire de Saint-Malo vient d'annoncer son refus de voir s'implanter sur le port des silos à ciment. Alors qu'il est plus que jamais nécessaire de penser à la redynamisation économique de notre ville et de son port, Stéphane PERRIN et Michel GENDROT, conseiller municipaux PRG de Saint-Malo, ont dénoncé cette annonce.

Lire la suite

08/06/2010

On reparle du port de Saint-Malo

Jean-Luc WINTER, président de l'Union maritime de Saint-Malo, a présenté les perspectives qui s'offraient pour le port de Saint-Malo, dans une interview au journal Ouest-France daté du 4 juin dernier.

Lire la suite

30/11/2009

CONFERENCE SAINT-MALO A VENIR

L’association « Saint-Malo A Venir » poursuit son travail de réflexion sur les enjeux concernant Saint-Malo et son agglomération en organisant sa deuxième conférence-débat le

jeudi 3 décembre à 20h30 à la maison des associations de Saint-Malo.

sur le thème « le port de Saint-Malo a-t-il un avenir ? »

avec

Gérard LAHELLEC, vice-président du conseil régional de Bretagne

en charge des transports et des infrastructures portuaires et aéroportuaires

et

Gaël BRIAND, auteur d’un mémoire de recherche intitulé

« Les enjeux de développement pour les ports de commerce bretons ».


www.saintmaloavenir.org

03/10/2008

Miser sur nos atouts

La publication récente de plusieurs chiffres a confirmé le constat de la gauche malouine quant à la situation économique de la ville.

 

Le chômage reste le plus élevé du département et supérieur à la moyenne régionale (6,5 %). A cela s’ajoute l’importance de l’emploi précaire. Pour le maire, ce taux est en baisse et l’objectif de 5 % sera atteint. Le vieillissement de la population et le départ des actifs vers des villes moins chères le permettront plus que la création nette d’emplois. Un responsable de l’ANPE note dans la presse locale que les zones d’activités créées déplacent les emplois au sein de l’agglomération sans en créer de nouveaux.

 

En outre, les services fiscaux indiquent que la moitié des foyers fiscaux malouins ont déclaré moins de 10 500 euros de revenus en 2006. Le maire observe que le revenu fiscal moyen augmente. Mais il s’agit d’une moyenne ! Si elle augmente en dépit du nombre de personnes déclarant des faibles revenus, c’est bien que les inégalités s’accroissent dangereusement.

 

Cette situation est anormale au regard des atouts dont dispose Saint-Malo : un port desservi par une voie expresse et le rail. Il faut exploiter ce potentiel !

 

Le port de Saint-Malo faisait jeu égal avec Brest il y a 10 ans mais a décroché. La majorité de gauche au Conseil régional a décidé de réaliser de nouveaux investissements (quai Charcot...). Saint-Malo Agglomération peut accompagner ce développement en réalisant une plate-forme logistique qui permettra d’ouvrir de nouveaux trafics.

 

Saint-Malo a tous les atouts pour réussir. Les Radicaux de gauche formuleront des propositions dans cette perspective.